Il est attendu un marché de l’emploi très prometteur pour les ingénieurs sortants ayant suivi ce cursus d’études. Malgré un marché de l’emploi relativement fermé pour des raisons de conjoncture économique (restructuration des entreprises entre autres), les ingénieurs en génie des procédés sortant de l’Ecole sont recrutés, par des entreprises aussi bien Algériennes (Sonatrach, Sonelgaz, Naftal, Naftec, Saïdal,…) qu’étrangères (Schlumberger, Baker  Hughes, Michelin,…).

Vous êtes ici : Home Présentation CONTEXTES D’EMPLOYABILITE