Le profil de l’ingénieur sortant est du domaine du Génie des Procédés dont l’acquisition des connaissances lui permet de travailler dans toutes les disciplines où le Génie des Procédés est concerné, c’est à dire qu’il s’adresse à la quasi totalité de l’industrie chimique et à toutes les formes de protection de l’environnement et d’élimination des pollutions engendrées par les activités anthropogènes.  
Allant du pétrole à la pharmacie, en passant par le verre ou la chimie, les industries de process sont en rapide évolution. D'une complexité croissante, leurs marchés exigent une adaptation permanente de l'offre à la demande. Parallèlement, les notions de service au client, de création de valeur pour l'action¬naire, de leadership sur les marchés et d'acceptation par le public, jouent un rôle de plus en plus stratégique pour ces industries. Engagées dans une compétition mondiale, elles sont aujourd'hui confrontées à un double défi scientifique et technologique :
  - Celui de l'insertion de la chimie tra¬ditionnelle dans une chimie nouvelle de spécialités et de matières actives. Une chimie où propriété d'usage du produit est évaluée le plus souvent directement par le consommateur. La maîtrise de cette propriété d'usage dans la conception du procédé, son ajustement permanent à la demande et sa vitesse d'arrivée sur le marché (facteur procédé/ temps) en sont les éléments clés;
  - Par ailleurs la gestion environnementale dans le secteur socio-économique et le respect des normes des rejets dans le milieu est devenue incontournable et constitue de nos jours une obligation pour acquérir les marchés extérieurs.
Le génie des procédés apporte une aide précieuse pour relever ce double défi. Il permet de réunir l'ensemble des connaissances scientifiques et technologiques nécessaires aux transformations de la matière et de l'énergie en un produit utilisable par le consommateur et ayant un cycle de vie bien déterminé.
L’ingénieur formé aura des capacités avérées dans l’analyse, la conception, le dimensionnement, la modélisation et la simulation. Il doit pouvoir également s’adapter aux récents développements majeurs survenus dans le domaine du Génie des Procédés et se familiariser avec les derniers développements des logiciels pertinents.
Ses connaissances approfondies dans les matières jugées fondamentales ainsi que celles techniques et/ou scientifiques lui permettent également de pouvoir servir dans l’industrie et dans la recherche scientifique. La finalité des recherches de base en génie chimique et génie des procédés reste évidemment le développement de concepts, de méthodes des technologies pour mieux comprendre, concevoir et mettre en œuvre des procédés par lesquels la matière première et l'énergie sont transformées de façon optimale non nocive en un produit finement ciblé. La recherche de technologies propres pour s’inscrire dans le développement durable est un point fondamental pour cet ingénieur.

Vous êtes ici : Home Présentation PROFILS ET COMPETENCES VISES